Skip to content

Les punaises de lit

Qu’est-ce que les punaises de lit ?

 

Autrement appelées “puces de lit”, les punaises de lit sont des insectes nuisibles se cachant surtout dans les chambres à coucher et se nourrissant de sang humain. Elles vivent la nuit et opèrent à ce moment-là. Elles peuvent piquer une personne jusqu’à 90 fois en une seule nuit, laissant des points rouges, parfois en lignée, sur la peau. Les punaises de lit sont visibles à l’oeil nu : elles mesurent entre 5 et 8 mm. Elles ne volent pas, mais se déplacent rapidement. Elles peuvent piquer, en plus de l’homme, les autres mammifères tels que les animaux domestiques.

Comment la punaise de lit prend-elle le sang humain ?

 

La punaise de lit possède un appareil buccal piqueur-suceur, qui ressemble à une trompe. Elle l’enfonce sous la peau pour en puiser directement le sang. La trompe de la punaise possède un tube qui permet d’injecter un peu de salive, qui contient de l’anesthésiant. C’est pour cela que nous ne sentons rien au moment de la piqûre, au pire une légère démangeaison. La trompe possède aussi un deuxième tube, qui permet de fluidifier le sang, afin qu’il soit plus facile à aspirer. La punaise se nourrit ainsi, jusqu’à satiété, ce qui fait gonfler son corps et lui donne une couleur rouge bordeaux.

Punaise de lit
Punaise de lit

La reproduction des punaises de lit

 

Les punaises de lit se reproduisent très vite. Un mâle peut s’accoupler avec plusieurs femelles par jour, qui pondront une dizaine d’oeufs à chaque fois. Autant dire qu’une fois le logement envahi, ce ne sera pas simple de s’en débarrasser. Or, plus les punaises pompent de sang, plus elles ont la capacité de se reproduire. C’est un cercle vicieux. Les punaises ont besoin de chaleur pour se reproduire. Si la température est inférieure à 15°C, la reproduction s’arrête et la punaise se met à hiberner.

Les symptômes si on se fait piquer

 

Souvent, on ne se rend pas compte que l’on s’est fait piquer, car les piqûres des punaises de lit sont la plupart du temps indolores. Parfois, ces piqûres provoquent des démangeaisons qui empêchent la personne de dormir correctement. Si ces démangeaisons ont lieu la nuit, c’est qu’il y a sûrement une présence de punaises. Les punaises laissent des traces rouges sur les bras, le dos et les jambes en particulier. Après, selon les personnes, ces traces vont partir au bout de quelques heures ou de quelques jours, de façon naturelle. Chez d’autres, les traces n’apparaîtront même pas, et resurgiront au bout de quelques mois. Chez d’autres encore, ces piqûres seront terribles et provoqueront des réactions allergiques, des boursouflures, qu’il ne faudra surtout pas gratter au risque de provoquer des infections.

Comment soigner les piqûres de punaises de lit ?

 

Si les piqûres sont apparentes, il vous faudra désinfecter les boutons rouges laissés sur la peau. Appliquez la lotion tous les jours, jusqu’à disparition totale de la piqûre (une dizaine de jours). Si cela persiste, ou si vous faites partie des personnes qui récoltent d’énormes boursouflures, il vous faudra consulter un médecin.

 

L’impact psychologique

 

Les victimes des punaises de lit vivent un calvaire. Les nuits sont de plus en plus courtes, voire carrément blanches. La vue au quotidien de ces insectes est dure à supporter. Le combat contre les punaises de lit peut durer des mois. Des mois sans dormir, des mois à tout nettoyer et désinfecter tous les jours, dans l’espoir de les voir disparaître. Les dégâts sur la santé mentale sont effrayants : cela génère des troubles anxieux, des psychoses et une altération du cerveau et de la concentration.

 

Comment éviter les punaises de lit ?

 

Les punaises de lit se planquent partout, et en plus, elles se reproduisent à grande vitesse. Autre contrainte : une fois qu’elles sont gonflées de sang (après une nuit de “repas”), elles peuvent survivre un ou deux ans sans manger ! Donc, si vous quittez votre maison pour les vacances, n’espérez pas les retrouver mortes.
Les punaises de lit s’attrapent souvent chez les autres ou dans les hôtels. Elles s’incrustent dans le sac de voyage, et vous repartez ainsi avec, chez vous. Il est donc impératif de bien fermer le sac de voyage une fois installé dans la chambre. Mais une chose est incontrôlable : le cas où vous recevez vous-même des gens chez vous, qui apportent des punaises de lit. Il arrive que certaines personnes louent leur logement à des touristes étrangers, le temps d’un week-end ou d’une semaine, et que ces touristes ont des punaises de leurs bagages.
Les punaises de lit peuvent aussi venir de chez le voisin, si celui-ci met son matelas dehors, par exemple. Par contre, là, on ne peut pas faire grand chose, à part rester vigilant sur leur éventuelle présence.

Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Dans les années 1940-1950, on connaissait très bien le phénomène et la nuisance des punaises de lit. Aussi, de puissants insecticides avaient été mis en vente pour lutter contre ces insectes colonisant nos lit, mais ils ont été retirés du marché dans les années 1970. Pendant des décennies, on n’avait donc plus connu la présence de ces insectes. Mais dès le retrait des insecticides, et avec la généralisation des voyages et l’ouverture des frontières, les punaises ont à nouveau envahi nos habitations du fait des voyageurs venant de l’étranger. Les premiers lieux de contamination ont donc été les hôtels, les chambres d’hôtes et les hébergements collectifs, avant de se retrouver dans les logements particuliers.

Compte tenu de leur capacité de reproduction et de leur longévité, se débarrasser des punaises de lit peut être assez compliqué. Si vous avez trouvé des punaises chez vous, ou des traces de celles ci sur votre peau, passez tout votre linge de lit, ainsi que vos vêtements, à la machine à laver, si possible (selon le tissu) à plus de 55°C. Une fois sec, mettez tout ce linge dans des sacs plastiques soigneusement fermé, afin d’éviter que les punaises ne l’infectent.

Passez ensuite l’aspirateur sur toutes les surfaces du logement, et une fois terminé, fermez le sac de l’aspirateur, jetez-le directement dans la poubelle à l’extérieur, et lavez le conduit de l’aspirateur afin de tuer les punaises restées dedans. Dans le cas contraire, elles en ressortiraient au bout de quelques heures. Ensuite, bouchez tous les trous où elles ont l’habitude de se cacher : fentes entre les plinthes et le mur, entre les lames du parquet… Recollez le papier peint décollé et remettez un coup de vis aux boîtiers des interrupteurs.
Ne bougez pas les meubles qui vous semblent colonisés par des punaises de lit : vous risqueriez de propager les punaises dans le restant de l’appartement. Vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur délivrant de la vapeur à 120°C, et le déplacer dans tous les recoins du logement. Enfin, si toutes ces méthodes cumulées ne fonctionnent pas, malgré votre rigueur et votre patience, vous n’aurez plus le choix : il faudra faire venir un spécialiste, pour désinfecter l’intégralité de la maison.

Son travail est efficace, mais il a un prix. Mais qui compense largement la tranquillité que vous aurez par la suite.

Source wikipedia